mardi 15 janvier 2019

Le Bénélux: le 31 janvier!


Les Amis de la bibliothèque vous convient à une nouvelle projection:


Le Bénélux: 
sur les pas de Victor Hugo

Carnet de route de Danielle COUM


JEUDI 31 JANVIER
au Centre Culturel

2 séances: 
17h et 20h30

Présentation :

"Le Benelux est une union, à l'origine économique, entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Les Néerlandais luttèrent contre l'eau depuis des siècles, créant des polders. Grandes villes, petits villages, canaux et pâturages ponctuent ce plat pays.
Et Victor Hugo a fait de la Belgique sa terre d'asile pendant une année. Découverte au travers des lettres adressées à son épouse Adèle."


Bande annonce :



Durée: 1h30 environ
Entrée gratuite


Toutes blessent la dernière tue - Karine Giébel


            !!!   COUP  DE  COEUR   !!!



Tama jeune Marocaine voit, le jour de son huitième anniversaire, son père accompagné d'une dame souriante, gentille, élégante lui proposer de partir en France, lui expliquant: là-bas tu iras à l'école, c'est une chance pour toi... 
https://fr.calameo.com/read/004245550f1da6b660b06Arrivée à Paris, elle est confiée à une famille franco-marocaine qui l'emploie outrageusement quinze heures de labeur par jour: sévices, punitions,brimades, malnutrition, épuisement de cette enfant qui dort à même le sol. Tama, animée d'une force morale incroyable, puise son énergie dans l'espoir de connaître des jours meilleurs. 
Gabriel, homme solitaire aux agissements mystérieux, vit reclus au plus profond de la Lozère. Un beau matin il découvre dans son écurie une jeune femme inanimée, neurasthénique et portant de nombreuses contusions sur le corps. 

L'auteure à travers une lecture de plus de 700 pages nous narre une histoire à peine croyable: l'esclavage moderne pratiqué dans notre pays. Les personnages sont particulièrement attachants, leurs douleurs s'expriment à chaque page avec des passages tout juste soutenables où l'on ressent rage et tristesse face à une telle violence. 

Captivant, percutant... Toutes blessent la dernière tue, il s'agit des heures qui passent jusqu'à l'ultime.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Purgatoire des innocents
Satan était un ange


Ma dévotion - Julia Kerninon


             !!!   COUP  DE  COEUR   !!! 


Ce roman est l’histoire d’une vie entre Franck et Helen. Lui est peintre, elle écrit des articles et des chroniques. Après une rencontre amoureuse à l’adolescence et un parcours de quelques années, ils rompent et se retrouvent par hasard à Londres après vingt-trois ans de silence.
Ils ont près de quatre-vingt ans et c’est l’occasion pour Helen d’écrire une sorte de confession sur le parcours de sa vie qu’elle dit avoir vouée à l’autre, aux autres, tout en y trouvant sa part. 
Dans cet ouvrage, il est donc question d’amour, de passion, de rupture, de couple et d’amitié et même de mensonge. Les sentiments se dévoilent en profondeur avec toute leur complexité.
https://issuu.com/rouergue/docs/extrait_devotion/18?ff&e=5740857/65083322Au cours des pages, l’auteur développe ce thème du point de vue de la femme. C’est Helen qui parle. Elle aborde l’homme, ses hommes (son premier amour Franck devenu son ami, son amant, son mari Gunter, le fils de Frank).
Chaque période de la vie se déroule dans des lieux différents: Londres, Rome, Amsterdam et la Normandie.
C’est aussi l’occasion de décrire une vie d’artiste, la solitude, les rencontres, les paillettes, la réussite, l’argent, le surmenage, l’addiction… 

Ce roman est construit en huit chapitres. Il donne l’impression que Julie Kerninon peint la vie en couches successives avec des tonalités différentes comme le faisait Franck avec ses pinceaux pour mener à bien ses tableaux. 
Julie Kerninon écrit avec des phrases d’une très grande précision tant pour la description de lieux, de personnages ou de sentiments. Le style est très fluide avec un rythme qui emmène le lecteur jusqu’à la fin sans avoir envie de quitter l’histoire d’autant que l’auteur dépose régulièrement des ingrédients dramatiques...


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

______________

Du même auteur, vous trouverez également à la bib:

Le Dernier amour d'Attila Kiss (Prix de La Closerie des Lilas 2016)

Les délices de Tokyo - Durian Sukegawa



Sentaro gère une pâtisserie à Tokyo. Il fabrique des "dorayakis" gâteaux fourrés à la pâte de haricots rouges. Il embauche pour l'aider, Tokue, une vieille femme aux doigts déformés, qui se révèle exceptionnelle et l'initie à l'art délicat de confectionner cette pâte aux haricots. Et... la clientèle afflue.
https://www.calameo.com/read/000048378c939e1fe3d74Mais Tokue porte un lourd secret qui va vite être découvert par tout son entourage.

Roman touchant et poétique, écrit avec beaucoup de délicatesse et d'émotion sur deux sujets peu communs: l'amour de la cuisine et la maladie.
C'est une très belle leçon de vie et d'amitié entre un homme et une vieille femme.
Ce roman est une vraie gourmandise.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!

Maîtres et esclaves - Paul Greveillac




Ce roman raconte l’histoire d’une famille du Sichuan sur trois générations, des années 1950 aux manifestations de la place Tiananmen en 1989. Le personnage principal, Kewei, est né en 1950 de parents « paysans moyens riches », propriétaires de terres où on cultive des céréales et qui vivent dans le respect des traditions. Comme son père, Kewei aime dessiner… La révolution chinoise se développe, les maoïstes prennent le pouvoir et la collectivisation des terres commencent… Comment Kewei va-t-il vivre de son art dans ce pays politiquement troublé ? 

https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F425278.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfCe roman permet de découvrir l’histoire de la Chine et ses coulisses politiques grâce à un auteur très bien documenté. D’origine chinoise par son grand-père qui s’est enfui de Chine, Paul Greveillac a voulu comprendre le pays. Il étudie aussi l’évolution de l’art à travers l’évolution sociale et les luttes de pouvoir, les politiques utilisant l’art pour leur propagande. On assiste aussi à la transmission de la passion de la peinture : le père de Kewei, peintre classique, Kewei lui-même, peintre de la propagande et son fils, peintre de la dissidence. Du statut d’exécutant et de subalterne, Kewei deviendra membre du Parti avec un certain pouvoir. Malgré l’ambition d’instaurer l’égalité en Chine, on distingue bien comme l’indique le titre du livre, « les maîtres et les esclaves » dans les cérémonies politiques chinoises. Toutefois, p 299, l’auteur interroge : "Sommes-nous maîtres de nos destins, esclaves de nos egos ? Maîtres de nos rêves, esclaves de ce qui les concrétise ? » 

Malgré quelques longues descriptions politiques et un rythme lent parfois, ce livre est vraiment intéressant car l’auteur a su romancer la vie de Kewei et de ses proches tout en expliquant la vie des Chinois dans un contexte turbulent.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!

mardi 8 janvier 2019

Gourmandises spéciales: ROMANS POLICIERS

Les Amis de la bibliothèque vous invitent à leurs premières "Gourmandises" de l'année, 
le mercredi 23 janvier à 18h à la Bibliothèque Municipale.


 (Cliquez sur l'image pour l'agrandir!)


Pensez à réserver votre place! ;-)

J'ai couru vers le Nil - Alaa El Aswany




Janvier 2011. La révolte gronde en Egypte contre le régime de Moubarak. Les manifestants se regroupent sur la place Tahir au Caire. Jeunes et étudiants s'y retrouvent, parmi eux: Asma, Mazen, Khaled et Diana, avec l'espoir de faire abdiquer le dictateur. Achraf, bourgeois copte, les rejoint dans leurs revendications. En face, il y a le pouvoir politique avec le général Alouani (père de Diana) et le pouvoir religieux avec le cheikh Chanouani, aussi corrompus, lâches, hypocrites l'un que l'autre et dont les actes sont en totale contradiction avec leurs belles paroles mensongères et moralisatrices.
Dans un premier temps, la révolution semble triompher avec l'abdication de Moubarak. Mais armée et police reprennent la situation en mains. La population est intoxiquée par les médias qui diffusent des fake news et des interviews truquées, faisant passer les contestataires pour des traitres anarchistes à la solde de l'étranger.
https://www.actes-sud.fr/sites/default/files/9782330109042_extrait.pdfTirs meurtriers, arrestations, tortures, incarcérations. La révolution est confisquée. Il ne reste plus aux jeunes idéalistes que souffrances, humiliations et rêves brisés.
L'évènement historique est vu à travers un éventail de personnages de tous âges et toutes appartenances. Ce qui fait perdre tout caractère abstrait.

C'est un très beau roman choral qui tient en haleine au long de ses 400 pages.
C'est aussi un ouvrage courageux, dénonciateur de la corruption politique, religieuse, militaire et judiciaire en Egypte, tout autant que la passivité d'un peuple aveuglé par des médias mensongers et condamné à la fatalité de la servitude.

Le roman est interdit en Egypte et son auteur banni de la télévision.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

______________

Du même auteur, vous trouverez également à la bib:

Automobile Club d'Egypte
Chicago
J'aurais voulu être égyptien
L'Immeuble Yacoubian