Fermeture exceptionnelle de la Bibliothèque Municipale les LUNDIS 24 et 31 DECEMBRE.

mardi 11 décembre 2018

J'irai tuer pour vous - Henri Loevenbruck


            !!!   COUP  DE  COEUR   !!!


Marc Masson, militaire de carrière, a participé dans le cadre de la finul à une intervention de maintien de l'ordre au Liban. De retour en France avec son régiment, devant l'inactivité, il déserte. Une longue errance le mène de la Bolivie où vit son grand-père maternel à l'Uruguay, le Brésil, et la Guyane. 
1985, la France est empêtrée dans un imbroglio politique et diplomatique avec le Moyen Orient qui lui vaut de nombreux attentats, notamment contre l'immeuble du Drakkar au Liban, des galeries Lafayette à Paris, et des prises d'otages: Kauffmann, Carton, Seurat... 
Olivier Dartan officier de la DGSE partage son temps entre son poste à Beyrouth et Paris où les attentats se multiplient. 

Homme au grand cœur animé par un idéal indéfectible, Marc Masson est emprisonné pour des actes répréhensibles qu'il a menés en Amérique latine. Il est alors approché, puis recruté par la DGSE comme agent clandestin, homme de main au service de la république prêt à tout pour la défense des intérêts de son pays, donc victime sacrificielle en puissance sur l'autel de la raison d’état. L'auteur nous plonge dans le quotidien de ce personnage dont le seul lien avec sa hiérarchie est son nom de code: Hadès.
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F450622.js&oid=6&c=&m=&l=&r=&f=pdfCe roman est inspiré d'une histoire vraie, celle d'un agent clandestin français. Il est le fruit de longs mois d'entretiens avec celui-ci, et avec certains de ses anciens « collègues ». Attentats, Hezbollah, Iran, Syrie, otages français détenus au Liban, cohabitation Chirac-Mitterrand…Chirac avec Pasqua comme ministre de l'Intérieur... pas toujours facile de s'y retrouver dans les enchevêtrements politiques et géopolitiques où la vie d'un homme pèse bien peu face aux ambitions des uns et des autres. 

Un bel hommage de l'auteur à l'agent clandestin personnage sensible et humaniste. Restitution très documentée d'une période complexe, souvenez-vous, lorsque chaque soir, était annoncé le nombre de jours de détention de nos otages.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

__________________

Du même auteur:

Shift : Volume 1 (secteur junior)
Gallica : L'Intégrale de la trilogie
L'Apothicaire
La Moïra : La Guerre des loups
La Moïra : La Louve et l'enfant
La Moïra : La Nuit de la louve
Le Mystère Fulcanelli  
Le Rasoir d'Ockham
Le Syndrome Copernic
Les Cathédrales du vide
Nous rêvions juste de liberté


Un fils obéissant - Laurent Seksik


               !!!   COUP  DE  COEUR   !!! 


Laurent Seksik, auteur des « Derniers jours de Stefan Zweig » et « Le cas d’Eduard Einstein », est d’abord médecin comme l'avait souhaité son père, puis il est devenu écrivain comme l’avait espéré sa mère. 
Un an après le décès de son père, l'auteur retourne en Israël pour prononcer un discours devant les proches du défunt, selon la tradition juive.
Pendant le voyage, l’auteur confie à sa voisine de siège son histoire. Après les banalités d’usage, il évoque ses métiers de médecin et d'écrivain, entre devoir et passion. Les souvenirs se bousculent. L’auteur nous livre son amour pour son père, sa vie d’adulte, mais il est aussi question de fin de vie.
Pour faire une rupture, ou plutôt montrer la transmission intergénérationnelle, l’auteur insère « le livre » écrit par son propre père qui raconte l’histoire de sa famille, de son grand père et de son oncle y compris pendant les deux guerres mondiales. C’est l’occasion de raconter les horreurs de 14 /18, les souffrances des juifs pendant la seconde guerre, mais aussi leur départ pour l’Amérique.

https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F423157.js&oid=6&c=&m=&l=&r=&f=pdfExtrait : "J'avais toujours pensé que le présent ne s'accordait pas avec mon écriture. Jusqu'à sa dernière heure, un être humain s'améliore ou régresse, il n'en a jamais fini avec lui-même. Le coucher sur le papier grave son caractère dans le marbre, lui ôte cette capacité d'évoluer. Ecrire son histoire avant qu'elle ne s'achève lui interdit toute possibilité de réconciliation avec les autres et avec lui-même, ravit sa part d'humanité à venir."

Comme on peut le lire dans cet extrait, c’est par une écriture ciselée, précise, riche, qu’on est emmené sans tristesse, sans commisération, mais avec émotion et parfois même humour, d’un bout à l’autre de ce roman que je qualifierai d’autobiographie romancée.
Véritable coup de cœur.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

____________

Du même auteur, nous vous proposons aussi:

L'Exercice de la médecine
La Légende des fils
Le Cas Eduard Einstein
Les Derniers jours de Stefan Zweig
Romain Gary s'en va-t-en guerre


Honoria - Judith Housez



Le roman nous transporte au milieu du Ve siècle entre Rome, Ravenne et Constantinople.
Honoria, fille de Galla Placidia et soeur de l'empereur Valentinien III, vient de partir en exil pour Constantinople, échappant ainsi à la colère de son frère qui menace sa vie. Sur le chemin de l'exil, elle revient sur son passé.
Judith Housez s'empare littéralement du personnage avec lequel elle se révèle en totale empathie.
On sait très peu de choses sur Honoria: sa réputation scandaleuse de débauchée, sa liaison avec un affranchi et sa demande en mariage à Attila, cause de son exil.
L'auteure a donc le loisir, tout en respectant le contexte historique, de remplir les vides et de laisser libre cours à son imagination. Cette princesse rebelle devient, sous sa plume, une héroïne moderne à laquelle elle n'hésite pas à attribuer des écrits apocryphes.
L'auteure établit des parallèles constants entre le Ve siècle, époque tumultueuse des derniers soubresauts de l'Empire romain d'occident et notre époque.
Elle tisse aussi des liens entre Honoria et elle-même.
Le roman s'enrichit enfin d'une réflexion sur le processus créatif et sur l'emprise exercée par le personnage sur son auteure.

C'est un livre riche, original, écrit dans un style alerte.
Cependant les va-et-vient fréquents entre le Ve et le XXIe s. d'une part, entre l'héroïne et l'auteure d'autre part, détournent trop l'attention quand on est plongé, en empathie avec elle, dans l'histoire d'Honoria.

Premier roman.

Le Grand Nord-Ouest - Anne-Marie Garat




Ce livre offre un grand voyage tout en ne bougeant pas de son canapé. Il commence à Hollywood avec le départ précipité de Jessie (6 ans) et de sa mère en direction des grandes étendues blanches.
https://www.actes-sud.fr/sites/default/files/9782330096588_extrait.pdfLe récit est structuré en trois grandes parties malgré l’absence totale de chapitre. Le premier temps raconte la cavale de la mère et de la fille et offre des rencontres pittoresques sur leur parcours. La suite plonge le lecteur dans une cabane indienne isolée dans le Grand Nord-Ouest. C’est l’occasion de découvrir un mode de vie particulier complètement gouverné par la nature au milieu du XX siècle. Le lecteur entre dans l’habitation de Kaska et de son mari Herman et adopte leur mode de vie, enveloppé dans une peau d’ours. La suite du récit le conduit à redécouvrir Jessie âgée cette fois de 21 ans.

Toute la narration est prise en charge à la première personne par Jessie adulte qui nous propose une remontée dans le temps éblouissante grâce à l’ensemble du flash-back.
Cette lecture ressemble davantage à une immense rêverie poétique qu’à une histoire. L’écriture est magnifique, au risque de perdre parfois son lecteur. Mais les rebondissements qui jalonnent l’histoire empêchent de s’y perdre.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!

______________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Istvan arrive par le train du soir

Le Sillon - Valérie Manteau



https://issuu.com/letripode/docs/pages_de_le_sillon_totalL’histoire : Une jeune journaliste française quitte la France et ses attentats en 2015 pour changer d’air. Elle s’installe à Istanbul, une ville qu’elle aime particulièrement et qu’elle connaît bien pour y avoir séjourné plusieurs fois. Elle vit avec un Turc dont elle est amoureuse et raconte cette relation compliquée brièvement. Elle décide de retracer l’histoire de Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne, assassiné en 2006 devant son journal appelé « Agos », « Le sillon » en français, titre du roman. Elle rencontre des intellectuels pour en parler et pour comprendre ce pays.

L’auteur, Valérie Manteau, est journaliste et a participé au journal satirique, Charlie Hebdo de 2009 à 2013. Elle analyse donc en particulier l’évolution de la liberté de la presse en Turquie. Elle nous promène dans Istanbul et c’est un plaisir de déambuler dans cette belle ville avec elle. L’histoire d’amour passe au second plan. Ce n’est pas un livre romancé, mais un livre politique qui nous décrit les modifications subies par la société turque lors du coup d’Etat militaire de 2016. Elle évoque aussi les procès d’Asli Erdogan et d'Orhan Panuk. Même si on est un peu perdu par moment, même si les dialogues sont insérés sans tirets, même si le style est déroutant, c’est un récit émouvant qui dénonce la situation terrible de ce pays. 
Roman-autofiction-documentaire intéressant.

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

Prix Renaudot 2018.

mardi 4 décembre 2018

DVD... DVD... DVD...


Des nouveautés sur nos grilles!


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)



Bande annonce :

Au revoir là-haut



Idiotie - Pierre Guyotat


Présentation de l'éditeur :

«  Cet Idiotie traite de mon entrée, jadis, dans l’âge adulte, entre ma dix-neuvième et ma vingt-deuxième année, de 1959 à 1962. Ma recherche du corps féminin, mon rapport conflictuel à ce qu’on nomme le “réel”, ma tension de tous les instants vers l’Art et vers plus grand que l’humain, ma pulsion de rébellion permanente  : contre le père pourtant tellement aimé, contre l’autorité militaire, en tant que conscrit puis soldat dans la guerre d’Algérie, arrêté, inculpé, interrogé, incarcéré puis muté en section disciplinaire.
https://liseuse-hachette.fr/file/91580?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)Mes rébellions d’alors et leurs conséquences : fugue, faim, vol, remords, errances, coups et prisons militaires, manifestations corporelles de cette sorte de refus du réel imposé : on en trouvera ici des scènes marquantes.
Drames intimes, politiques, amitiés, camaraderies, cocasseries, tout y est vécu dans l’élan physique de la jeunesse. Dans le collectif.  »
 
Pierre Guyotat


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!


Notre avis :

La lecture a pour moi été pénible, insupportable et m’a demandé de m’y reprendre à plusieurs fois tellement j’étais au bord de la nausée. 
Les descriptions de femmes et du rapport à celles-ci sont à mon sens érotiques, amoureuses, sexuelles, pulsionnelles et souvent très dérangeantes. 
La période de la fin d’adolescence, la rupture avec le père, l’autorité militaire sont violentes et « border-lines » et peuvent être prises comme une ode à la désobéissance, tout en reconnaissant les difficultés et les risques assumés.
La guerre d’Algérie entre pacifisme, colonialisme, soumission, trahison, tout y est depuis les combats, les scènes d’interrogatoires, le cachot mais aussi les relations humaines et inhumaines.

La trivialité de cet ouvrage ne conviendra pas à tous les lecteurs!


N'essayez jamais d'aider un kangourou - Kenneth Cook




Cet ouvrage regroupe 3 recueils de courtes histoires:
- Le koala tueur
- La vengeance du wombat 
- L'ivresse du kangourou
K. Cook vous transporte littéralement dans l'outback australien où vous vivez à ses côtés des aventures insolites.
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F415759.js&oid=102&c=&m=&l=&r=&f=pdfVous apprenez, par exemple, à descendre une pente raide sur un vélo sans frein avec un quokka (petit marsupial) fermement agrippé à votre oreille et y plantant ses dents pointues, à capturer les serpents les plus venimeux, à ramener au bercail un kangourou ivre mort ou encore à donner un lavement à un éléphant constipé!
Handicapé par une trop grande naïveté, par son âge et par un indéniable excès de graisse, l'auteur qui passe son temps dans les pubs (chaleur oblige!) rencontre systématiquement des aventuriers, des baroudeurs, des trafiquants largement imbibés d'alcool et qui l'entraînent dans des aventures aussi périlleuses que drôles, d'autant plus que son embonpoint et sa frousse devant le danger n'en font pas le protagoniste idéal pour ce genre d'exploit!
On revient aussi sur des idées reçues concernant les animaux. A titre d'exemple, le koala n'est pas le petit ourson mignon que vous rêvez de tenir dans vos bras, c'est une sale bête, couverte de vermine et qui cache des instincts de tueur!

Vous cherchez le dépaysement, la rencontre d'individus hauts en couleur, d'animaux insolites et d'aventures toutes plus folles les unes que les autres? Kenneth Cook, avec son talent de conteur, vous fera vivre des moments intenses!


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!

_________________

Du même auteur nous vous proposons également:

A coups redoublés
Cinq matins de trop
L'Ivresse du kangourou et autres histoires du bush
La Bête
La Vengeance du wombat et autres histoires du bush
Le Blues du troglodyte
Le Koala tueur et autres histoires du bush
Le Trésor de la baie des orques
Le Vin de la colère divine


mardi 27 novembre 2018

Gourmandises spéciales: la Venise du XVIIIe!

Les Amis de la bibliothèque vous proposent de nouvelles "Gourmandises".

Mercredi 5 décembre à 18h
à la Bibliothèque Municipale



(Cliquer sur l'image pour l'agrandir et tout savoir!)


Si vous êtes intéressés, pensez à vous inscrire par courriel auprès des "amis de la bibliothèque"!...

Speed-booking: le résultat.



 Voici les ouvrages retenus par le public lors du "speed-booking" qui s'est tenu à la bibliothèque le  21 novembre dernier.
Vous les trouverez donc sur nos grilles de nouveautés!




Et voici quelques souvenirs de l'évènement:



(cliquez sur les images pour les agrandir)


Et pour finir un article paru dans l'Yonne Républicaine:
  

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir et lire l'article)


La boîte de Pandore - Bernard Werber


Présentation de l'auteur:

https://fr.calameo.com/read/00191867278ca17ee5e31?page=2&volume=0&wmode=transparent"René Toledano est professeur d’histoire.
Il se passionne pour la vérité sur ce qui s’est vraiment déroulé dans la vie de nos ancêtres.
Il pense que l’histoire officielle n’est que l’histoire des vainqueurs et des rois qui payaient les bons propagandistes.

Cependant un soir René Toledano assiste à un spectacle d’hypnose régressive pour visiter ses vies antérieures.
Et cela marche.
Il visualise alors son inconscient comme un couloir avec des portes numérotées.
Derrière chaque porte il y a l’accès à l’une de ses vies passées.

Dès lors il va utiliser ces voyages comme un moyen de connaitre la vérité sur ce qu’il s’est réellement déroulé dans l’histoire et qu’on n’a jamais appris dans aucun livre.
Il comprend qu’il est le fruit de 111 vies qui n’ont été que des tâtonnements pour aboutir à la sienne.
Sera-t-il maintenant capable de faire mieux que toutes ses vies précédentes?"


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

___________

Pas moins d'une petite quinzaine d'ouvrages de Bernard Werber se trouve à la bib... venez choisir celui qui vous plaira!


Sur un mauvais adieu - Michael Connelly



Harry Bosch est inspecteur de réserve au département de la police de San Fernando. Sorte d'intérimaire, il se consacre aux enquêtes non élucidées. Alors qu'il passe la majeure partie de son temps sur la recherche d'un violeur en série, il est contacté par Whitney Vance magnat de l'industrie aéronautique. 
En grand secret il est reçu par ce vieil homme retranché dans sa villa arrivant au crépuscule de sa vie, à la tête d'un empire industriel sans descendance connue. Bosh est chargé d'enquêter en toute discrétion sur l'existence ou non d'un héritier possible. Vance lui explique: alors étudiant il rencontre une jeune fille mexicaine qui peu de temps après tombe enceinte; la pression familiale aboutit à une séparation et à l'éloignement des deux jeunes gens. 
https://liseuse-hachette.fr/file/47617?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)Bosch mène de front deux enquêtes, bien que différentes. Elles nous tiennent en haleine avec un dénouement incertain: dans l'une, qui est ce violeur qui n'hésite pas à provoquer la police? dans l'autre, Whitney Vance a-t-il un héritier? si tel est le cas quelle sera la réaction du conseil de direction de l'empire industriel qu'il dirige? 

Lecture agréable à partir de deux intrigues indépendantes qui peuvent susciter chez le lecteur un intérêt de degré différent. On touche cependant aux problèmes spécifiques des États Unis : la guerre du Vietnam dont les cicatrices ne sont pas encore refermées et l'intégration des latinos.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!

_____________

Une quinzaine d'ouvrages de Michael Connelly se trouve également à la bib...


Leurs enfants après eux - Nicolas Mathieu



L’histoire se déroule dans une petite ville de Lorraine après la désindustrialisation pendant quatre étés de 1992 à 1998. Elle raconte le passage de l’adolescence à l’âge adulte de quelques jeunes, Anthony, son cousin, Hacine et deux filles « bien nées », Steph et Clem. On a donc la description détaillée de leurs premiers amours, soirées foireuses… et leurs interrogations dont une essentielle : sont-ils condamnés à mener l’existence de leurs parents ? Nicolas Mathieu dresse des portraits bouleversants des parents plein de désillusions : ils sont dépassés par les difficultés sociales et sentimentales et éprouvent un certain mal de vivre... 

https://www.actes-sud.fr/sites/default/files/9782330108717_extrait.pdfCe roman est donc un portrait social et politique triste, lucide et sans pathos ni exagération. Il peut rappeler quelques souvenirs de jeunesse et nos propres questionnements, aussi bien sur l’orientation des études que sur les rencontres et le rôle du destin. A travers ses périodes qui vont troubler la vie de ces jeunes, l’auteur évoque l’actualité politique, la montée du front national et l’actualité sportive, la fameuse Coupe du Monde de 98 qui aura un impact sur les relations entre ces jeunes. Ce livre sur fond musical se lit facilement ; malgré quelques longueurs sur la routine de leurs vies et quelques dialogues forcément superficiels, l’auteur écrit de très belles pages en prenant du recul justement pour analyser les situations. Il exprime la violence sociale dont souffrent ses personnages qui ne sont pas capables de dénoncer le monde dans lequel ils vivent. Le style est fluide et dans la dernière période, on a envie de tourner les pages pour connaître la fin.


Prix Goncourt 2018

CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!



mardi 20 novembre 2018

On les a aussi...




Ils sont déjà sur nos grilles!


Prix littéraires 2018 (1)




Les trois premiers ouvrages sont ceux que nous venons d'acquérir!
Les trois suivants sont des ouvrages dont nous vous avions déjà parlé sur le BibBlog et qui sont en circulation depuis quelques temps à la bib...
 



... à suivre...
 

L'abattoir de verre - J.M. Coetzee



L'ouvrage se compose de 7 nouvelles écrites entre 2003 et 2017.
Elles ont toutes pour protagoniste Elisabeth Costello à différentes périodes de sa vie. Dans les 5 dernières, l'écrivaine, vieillissante, vit seule ou presque (un compagnon demeuré, des chats) et ses deux enfants souhaitent pour son bien-être, sa sécurité et plus encore pour leur tranquillité personnelle, la placer dans une "institution" ce qu'elle refuse avec énergie.
Les dialogues entre mère et enfants tournent au soliloque et la mère désamorce le sujet.
http://www.seuil.com/ouvrage/l-abattoir-de-verre-j-m-coetzee/9782021402391?reader=1#page/1/mode/2upConsciente du déclin de ses facultés et de la proximité de l'échéance fatale, elle assume la situation avec lucidité, soucieuse de son droit à la liberté et à l'intégrité de sa personne.
Pourtant elle souhaite transmettre à son fils le journal qu'elle a rédigé pendant plusieurs années et où elle s'élève contre la maltraitance animale. "L'abattoir de verre" apparaît comme la métaphore des institutions-mouroirs pour fin de vie.
Et l'histoire des poussins sacrifiés dont elle souhaite que son fils conserve le souvenir, c'est bien sûr sa propre existence qui va bientôt disparaître... sans laisser de traces. C'est bouleversant.

C'est un ouvrage profond, sombre et lucide sur la vieillesse, écrit dans une langue précise, sans pathos et susceptible de toucher une fibre sensible en chaque lecteur.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!

_______________

Du même auteur, vous trouverez aussi à la bib:

Une Enfance de Jésus


Asta - Jon Kalman Stefansson




L’histoire d’Asta débute dans les années 50 et est racontée par son père, Sigvaldi  qui est tombé d’une échelle et agonise sur un trottoir de Reykjavik. Il se souvient d’Helga, sa première femme qu’il a beaucoup aimée, ses deux filles, puis de sa nouvelle épouse Sigrid avec laquelle il vit désormais, et enfin d’Esselja, la fille d’Asta qu’il élève.
https://liseuse-hachette.fr/file/87941?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)Dès le début du roman, le lecteur est prévenu : les souvenirs ne reviennent pas dans l’ordre chronologique ! Il ne doit pas s’impatienter mais se laisser conduire par l’auteur, Stefansson, grand écrivain, conteur et poète islandais. C’est un roman sur l’amour et la capacité d’aimer qui seule peut donner un sens à la vie. D’ailleurs, le titre, « Asta » signifie à une lettre près, « Amour » en islandais. Ce livre évoque donc les histoires d’amours en particulier d’Asta à différents âges et dans différents lieux. Amour au sens large, amour fraternel, filial et passionnel. Pour l’auteur, l’être humain est constamment tiraillé entre le bien et le mal, l’action et la passivité et aussi le désir et l’amour. Il veut vivre toujours mieux et a besoin de toujours plus. Stefansson analyse alors les nombreux comportements et la diversité des sentiments de ses personnages. Il raconte avec sincérité et mélancolie tout en ajoutant à son récit des poèmes, de la musique et des références littéraires. Et quelle belle description de l’Islande !

Beau roman qui fait réfléchir. Grand auteur.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!


vendredi 16 novembre 2018

mardi 13 novembre 2018

Expo photos: à voir jusqu'à samedi!


L'exposition des photographies d'Adrien Théo MORET se tient à la Bibliothèque Municipale jusqu'au samedi 17, vous avez encore quelques jours pour en profiter!



Un article de l'Yonne Républicaine, pour vous donner envie:


 (Cliquez sur les images pour les agrandir!)


Du côté de la jeunesse...


Des nouveautés.



Cerise... la suite!





Une nouvelle série en catégorie "Roman enfant"!

Lisez en GRAND!


Des nouveautés en 
GRANDS CARACTERES



(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Dix-sept ans - Eric Fottorino



Au soir d'une révélation, à ses trois fils, d'un secret que Lina (75 ans) a caché toute sa vie, Eric, le fils aîné tente de comprendre ce qui s'est passé à sa naissance et les années suivantes.
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F426931.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfDevenir mère célibataire dans les années 60 est inacceptable, une honte à taire et à oublier sans laisser le choix à la jeune fille mineure qui n'a pas voix au chapitre. Lina a 17 ans quand elle accouche à Nice d'un petit garçon, Eric (la mère de Lina l'a éloignée de la maison familiale).
Et Eric, six décennies plus tard, part à la rencontre de cette adolescente et essaye de mettre ses pas dans ceux de sa mère. Il essaie d'approcher la vérité de cette jeune fille devenue mère trop tôt dans d'épouvantables conditions affectives.
C'est une déclaration d'amour pour une mère mal aimée ou mal comprise.
Se retourner vers l'enfance favorise l'introspection, ce que fait l'auteur sans jugement, avec tendresse et sensibilité.

Roman émouvant, certainement assez proche d'une autobiographie.


CLIQUER SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Baisers de cinéma (Prix Fémina)
Le Dos crawlé

Swing time - Zadie Smith



L’histoire : En 1982, dans un quartier populaire de Londres, deux petites filles métisses, la narratrice sans prénom et Tracey, se lient d’amitié lors d’un cours de danse. Ce roman raconte donc vingt-cinq années d’amitié, un peu comme dans « L’amie prodigieuse » d’Elena Ferrante : quartier pauvre, espoir d’ascension sociale, importance de la famille et de ses secrets. En plus, la couleur de peau, les origines et la fascination pour les comédies musicales. 
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F425290.js&oid=3&c=&m=&l=&r=&f=pdfCe livre « swingue » dans le temps en alternant enfance, adolescence et âge adulte. Il nous permet de découvrir des cadres très différents. Sur le plan familial, les deux enfants sont métisses, pour la narratrice, la mère est Jamaïcaine et père Anglais, pour Tracey, inversement. Sur le plan social, la mère de la narratrice est ambitieuse et reprend des études pour réussir à s’élever socialement et à participer à la vie politique de son pays. La mère « célibataire » de Tracey passe sa vie devant la télévision. Sur le plan professionnel, Tracey continuera dans la danse avec l’espoir de devenir une vedette alors que la narratrice fera des études universitaires. Elle deviendra l’assistante d’Aimee, une pop star mondialement connue (un peu comme Madonna) qui décide de contribuer à un projet humanitaire, la construction d’une école pour filles dans un village africain de Gambie. On découvre à travers de nombreuses anecdotes la vie d’une star et les rites et modes de vie et de pensée des Africains ; malgré les 469 pages, l’intimité et la psychologie des personnages sont insuffisamment décrites et en particulier celles de Tracey dont on ne connaît que quelques passages de sa vie. Même si on se perd un peu du fait de quelques longueurs sans lien avec les deux amies, c’est un grand roman bien écrit

Romancière britannique à découvrir et à suivre.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!


mardi 6 novembre 2018

Voyage à Paris: 8 décembre!


A l'occasion de l'exposition "Eblouissante Venise!" au Grand Palais, Les Amis de la bibliothèque organise un voyage à Paris le samedi 8 décembre.


Présentation de l'exposition:




Départ de St-Georges.
Voyage + entrée à l'expo ou voyage seul.

Renseignements: amisbibli.st-georges@gmx.fr
Inscriptions à la Bibliothèque Municipale.


ça raconte Sarah - Pauline Delabroy-Allard



La narratrice, divorcée, mère d'une petite fille et professeure dans un lycée, a la sensation de vivre une période terne de son existence. C'est alors qu'elle rencontre Sarah, violoniste dans un quatuor, imprévisible, déroutante, versatile et qui exerce sur elle une attraction irrépressible. La première partie du roman est le récit de cet amour fou, de cette passion fulgurante qui les illumine et les dévore en même temps. L'écriture est à la fois lapidaire et incandescente, ponctuée de leitmotivs dont le retour crée une impression de vertige.
http://www.leseditionsdeminuit.fr/flip.php?id=3272Mais Sarah quitte la narratrice.
Mais Sarah se meurt d'un cancer.
Dans une seconde partie, à l'écriture plus ample, moins saccadée, la narratrice, totalement détruite par une passion trop violente et absolue, meurtrie par l'absence de Sarah, obsédée par l'idée qu'elle l'a peut-être tuée lors d'une dernière nuit d'amour, ne sachant plus démêler cauchemar et réalité, s'enfuit à Trieste où elle espère trouver espoir et guérison.

Une histoire d'amour entre deux femmes, c'est dans l'air du temps, le lecteur pense qu'il s'agit de la énième redite d'un sujet rebattu. Mais c'est sans compter sur le talent de Pauline Delabroy-Allard dont ce premier roman mené "con fuoco" est une réussite prometteuse.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!


La vraie vie - Adeline Dieudonné



L’histoire est racontée par une fillette très intelligente de 10 ans. Elle habite une maison dans un lotissement des années 70, « Le Démo ». Elle veille sur son petit frère de 6 ans car sa mère est inexistante et son père alcoolique est occupé entre autres par la chasse et la télévision. Les deux enfants sont victimes d’une explosion… Suspense…
Ce roman est mené comme un thriller qu’on ne peut plus lâcher. La fillette voudrait annuler certains évènements et revenir en arrière afin d’effacer cette vie qui lui paraît le brouillon de l’autre, « la vraie vie », celle qu’on voudrait avoir. Au début, elle se réfugie dans le fantastique, puis elle se bat très courageusement et avec beaucoup d’espoir pendant plusieurs années. Elle est très attachante. Malgré quelques clichés (le père abuse de whisky devant la télé, chambre des cadavres d’animaux devenus trophées de chasse…), ce roman est « fabriqué » avec des ingrédients bien choisis : amour de jeunesse, vie familiale mouvementée, femme battue, combat d’une ado très énergique. L’auteur de ce premier roman, Adeline Dieudonné, décrit des scènes fortes, cruelles parfois et inattendues dans un style sobre avec un humour (noir) et une intense émotion

Premier roman captivant. Auteur à suivre.


Prix du Roman Fnac 2018.


Midi - Cloé Korman


http://www.seuil.com/ouvrage/midi-cloe-korman/9782021403558?reader=1#page/1/mode/2upPrésentation de l'éditeur :

"Claire est médecin dans un hôpital parisien. Un jour, un nouveau patient est admis dans son service, qui demande à la voir. Elle reconnaît alors Dominique, un ancien amant. Cette présence la bouleverse: la maladie de Dom, déjà très avancée, met en échec ses qualités de médecin, et fait resurgir les circonstances de leur rencontre. Quinze ans plus tôt, Claire est partie à Marseille avec son amie Manu, travailler dans le théâtre associatif que dirigeait Dominique. Au milieu d’un groupe d’enfants occupés à apprivoiser la scène et embarqués dans une adaptation tumultueuse de La Tempête de Shakespeare, les deux amies sont troublées par une silhouette fragile : celle d’une petite fille marginale, aussi inquiète dans sa famille que parmi les autres enfants, qui semble les appeler à l’aide. Mais la joie de l’été, la découverte du désir, le cercle des silences coupables les empêchent de prendre conscience du drame qui est en train de se nouer.

Cloé Korman nous entraîne dans une enquête sur le mystère d’une violence exposée devant tous, en plein soleil, et néanmoins inapprochable. Porté par le souffle vital de deux héroïnes à peine sorties de l’adolescence, Midi est la splendide évocation d’une beauté qui aveugle et qui sauve."


Notre avis :



CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_______________

Du même auteur, nous vous proposons aussi:

Les Hommes-couleurs