Fermeture exceptionnelle de la Bibliothèque Municipale les LUNDIS 24 et 31 DECEMBRE.

mardi 30 janvier 2018

DVD... DVD... DVD...


Des nouveautés du côté des DVD!


Venez choisir!


Bande annonce "La La Land"  :

Thrillers... Suspense...


De nouveaux frissons vous attendent!
 



Venez les découvrir!

 

Bénédict - Cécile Ladjali




Ce roman conduit son lecteur entre Suisse et Iran. Le personnage principal possède la double nationalité : suisse par son père, iranienne par sa mère. Ce couple s’était rencontré en Iran et a choisi la Suisse pour y élever et soigner leur enfant : Bénédict.
Adulte, Bénédict est désormais appelé par les autres Maitre Laudes. C’est sous cette identité qu’elle enseigne la littérature à l’université de Lausanne la moitié de l’année. L’autre moitié, elle transmet son savoir à la faculté de Téhéran.
https://www.actes-sud.fr/sites/default/files/9782330092405_extrait.pdfLe début du roman propulse le lecteur dans une intrigue relativement classique : un professeur, un jeune couple d’étudiants, des enjeux politiques. Puis ce chemin très balisé est totalement bouleversé lorsque commence le long voyage de Bénédict pour l’Iran. Le jeu des passions s’estompe, les enjeux politiques aussi. Le lecteur accompagne alors Bénédict dans sa quête d’identité. Ce qui aurait pu se présenter comme une énième réflexion sur la femme voilée, devient une immense interrogation sur la quête d’identité du genre. On ne sait plus alors s’il s’agit de femme dévoilée ou d’homme voilé. La seule certitude qui demeure est l’arrière plan bestial d’une humanité sans mot.

Un très beau roman à lire absolument en s’interrogeant autant sur la question du genre que sur le pouvoir des mots. L’absence de –e à la fin du titre éponyme définit l’énigme du roman.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!



La nuit des béguines - Aline Kiner

Présentation de l'éditeur :

http://www.lianalevi.fr/images/30/extrait_600.pdf"Paris, 1310, quartier du Marais. Au grand béguinage royal, elles sont des centaines de femmes à vivre, étudier ou travailler comme bon leur semble. Refusant le mariage comme le cloître, libérées de l’autorité des hommes, les béguines forment une communauté inclassable, mi-religieuse mi-laïque. La vieille Ysabel, qui connaît tous les secrets des plantes et des âmes, veille sur les lieux. Mais l’arrivée d’une jeune inconnue trouble leur quiétude. Mutique, rebelle, Maheut la Rousse fuit des noces imposées et la traque d’un inquiétant franciscain… Alors que le spectre de l’hérésie hante le royaume, qu’on s’acharne contre les Templiers et qu’en place de Grève on brûle l’une des leurs pour un manuscrit interdit, les béguines de Paris vont devoir se battre. Pour protéger Maheut, mais aussi leur indépendance et leur liberté.
Tressant les temps forts du règne de Philippe le Bel et les destins de personnages réels ou fictifs, Aline Kiner nous entraîne dans un Moyen Âge méconnu. Ses héroïnes, solidaires, subversives et féministes avant l’heure, animent une fresque palpitante, résolument moderne."


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!


Notre avis


Roman historique; magnifiques portraits de femmes; immersion dans un Paris médiéval... on aime!


Présentation du roman par son auteur :

 

mardi 23 janvier 2018

La péninsule scandinave: le 8 février


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir!)

LA PENINSULE SCANDINAVE
Carnet de route de Danielle Coum
JEUDI 8 FEVRIER
à 17h et 20h 30
au Centre culturel 

Entrée libre.

Deux horaires vous sont proposés!
Choisissez celui qui vous convient le mieux!

Pour vous donner envie :



La femme qui tuait les hommes - Eve de Castro




Jeanne, ancienne petite main à l'opéra Garnier, maintenant à la retraite, vit seule à Paris dans une chambre sous les toits. Cette octogénaire rompt la routine du quotidien en tapissant les murs de son appartement de coupures de presse relatant des faits divers lui permettant de nourrir son imaginaire et oublier sa solitude. Un jour cependant, elle rencontre une jeune femme en pleurs venue s'asseoir à côté d'elle dans le métro. Cette dernière lui raconte que son amant l'a éconduite. Jeanne toujours prête à rendre service à ses semblables décide de rencontrer l'homme coupable de l'abandon de la jeune fille. Ainsi elle fait la connaissance de Paul Brideau, écrivain excentrique, coureur de jupons, en manque d'inspiration. Éprouvant une certaine empathie vis à vis de cet homme, elle décide de lui fournir un sujet de roman qui n'est autre que l'histoire de Léna (Alexandra Grigorievna Popova) qui, un siècle plus tôt a tué 272 hommes volages au nom de la libération de la femme, une des histoires les plus hallucinantes que Jeanne a punaisée sur son mur.
Nous voilà transporté dans un voyage entre deux mondes en passant du Paris littéraire de 2017 à la Russie prérévolutionnaire de 1909 et nous suivons l'histoire du jeune Lénine et de Léna jeune fille amoureuse alors entièrement dévouée à la cause du jeune révolutionnaire.

Ce roman marie tendresse et humour malgré la narration d'événements tragiques. On est rapidement pris par l'histoire déroutante des protagonistes.


________________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Cet homme-là
Le Peseur d'âmes
Nous serons comme des dieux


Douces déroutes - Yanick Lahens



L’histoire : le livre débute par une lettre que le Juge Berthier adresse à son épouse dans laquelle il s’interroge sur le sens de la vie à Port-au-Prince, capitale haïtienne gangrénée par l’argent et l’absence de justice : faut-il se taire ? ou se battre jusqu’à la mort ? Quel sera son choix ? Les autres personnages, sa fille, Brune, son amoureux, son oncle Pierre, Cyprien et ses amis, qu’ils soient étudiants, artistes ou petits-bourgeois sont confrontés à divers évènements qui les obligent à choisir aussi…

http://bibblog-89.blogspot.fr/2014/12/bain-de-lune-yanick-lahens.htmlLe comportement de chacun d’eux est très intéressant : on entre dans leur intimité et « leur déroute ». L’auteur, Yanick Lahens étudie avec tendresse et finesse leurs désirs, leurs soucis et enfin leurs décisions. Elle sait les rendre proches de nous et de nos interrogations. Elle nous permet de mieux comprendre la société haïtienne et sa capitale. Elle écrit avec un style particulier, coloré, parfois poétique et étrange qui déroute au départ puis emporte le lecteur tout doucement. 
Bon roman.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Bain de lune (Prix Fémina 2014)


Manquent à l'appel - Giorgio Scianna




L’histoire : Quatre jeunes lycéens d’une classe de terminale « manquent à l’appel » à la rentrée scolaire : durant l’été, ils sont partis ensemble en vacances en Grèce et ils ont disparu… 
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F352459.js&oid=193&c=&m=&l=&r=&f=pdfCe livre décrit l’enquête menée par l’Etat italien pour les retrouver et les interrogations des familles et élèves de leur classe durant la longue et inquiétante attente de nouvelles. Il raconte aussi en parallèle la vie de ces jeunes avant leur disparition puis leur parcours, ce qui permet de comprendre leur pensée et leur décision de partir.
Il se lit facilement : l’auteur a su créer un véritable suspense sur le devenir de ces jeunes, victimes d’illusions dangereuses. Comment ont-ils pu basculer dans « cette  aventure ». Le style est sobre et incisif et quelques chapitres sont présentés comme des scènes de théâtre. En italien, ce roman a pour titre « La regola dei pesci » (la loi des poissons, qui est expliquée dans le roman), bien plus subtil et évocateur. Car c’est justement le cœur du problème. Les ados la suivent, sans le savoir. De quoi s’agit-il ? A découvrir…

Bon roman.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!


Le sel de la vie - Françoise Héritier




Répondant à un ami dont elle estime que son métier lui "vole" sa vie, l'auteur pendant la presque totalité de ce bref ouvrage, énumère, comme Prévert dans son poème "Inventaire" et dans le désordre le plus absolu, les émotions, sensations ténues, surprises, découvertes qui constituent le sel de l'existence pour toute personne sensible, susceptible d'observer, d'écouter, d'éprouver, de goûter...
https://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences-humaines/anthropologie-ethnologie/sel-de-la-vie_9782738127549.php#dflip-btn_flipbook/1/L'auteur le fait avec poésie, avec humour parfois, avec gourmandise souvent, traçant ainsi le portrait d'une personne réceptive, ouverte aux autres et perméable aux menues joies de l'existence. Elle fait allusion à des expériences qui l'ont marquée: à des souvenirs personnels, mais aussi à d'infimes plaisirs tirés de faits quotidiens tellement banals qu'ils passent inaperçus.

Il ne faut pas se laisser rebuter par la monotonie des énumérations systématiques. Demandons-nous plutôt si nous avons su être attentifs à toutes les "petites" joies citées.
Ce livre est une leçon de sagesse. Il nous invite à chercher le bonheur dans la proximité et la simplicité.
C'est un hymne, une incantation à la beauté et à la richesse de la vie.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!


mardi 16 janvier 2018

L'Auvergne, c'est ce jeudi!


Le premier rendez-vous de l'année avec nos "Amis de la bibliothèque", c'est ce jeudi!




Plus de détails ICI!

 

Nouveautés...


Pensez également à nos nouveautés 
du côté des BD 
et des Romans Juniors 
 


Exemples ;-)
 

Un loup pour l'homme - Brigitte Giraud




En 1960, Antoine fait partie des milliers de jeunes hommes appelés au maintien de l'ordre en Algérie. Il a choisi de ne pas porter d'armes et fait une formation d'infirmier. Il se retrouve à l'hôpital militaire de Sidi Bel Abbès où sa jeune femme le rejoint quelques mois plus tard. Et une petite fille va naître.
https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F276418.js&oid=6&c=&m=&l=&r=&f=pdfAntoine soigne et accompagne Oscar amputé d'un membre et enfermé dans un mutisme têtu. Ils deviennent indispensables l'un à l'autre.
Il y a une certaine douceur dans le récit des scènes simples mais oppressantes, comme si Antoine voulait se cacher la réalité. La violence ne se voit pas vraiment, elle se ressent. Elle est sourde et va se transformer en peur quand éclate la sauvagerie de ce conflit.

Cette histoire qui parle d'amour, de fraternité, d'amitié, est celle des parents de l'auteure qui rend hommage à toute cette génération de jeunes hommes traumatisés par cette guerre dans laquelle ils se sentent étrangers.
L'écriture est à la fois réservée et d'une remarquable puissance évocatrice.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!

_____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Pas d'inquiétude
Une Année étrangère


mardi 9 janvier 2018

NAP théâtre


Durant les mois de novembre et décembre, les NAP organisées par Ahmed pour la bibliothèque ont été consacrées à l'initiation au théâtre et à l'improvisation théâtrale.

Vous avez toujours souhaité vous faire petite souris pour voir comment travaillaient les enfants durant les exercices ou les répétitions?... eh bien, voici quelques photos et vidéos qui vous en donneront une petite idée! ;-)












La nostalgie de l'honneur - Jean-René Van der Plaetsen

Présentation de l'éditeur :

http://liseuse-hachette.fr/file/40322?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[F001_couv]!/4[couv-0001]/1:0)« C’est un fait : notre époque n’a plus le sens de l’honneur. Et c’est pourquoi, ayant perdu le goût de l’audace et du panache, elle est parfois si ennuyeuse. Alors que le cynisme et le scepticisme progressent chaque jour dans les esprits, il m’a semblé nécessaire d’évoquer les hautes figures de quelques hommes que j’ai eu la chance de connaître et de côtoyer. Comme Athos ou Cyrano, c’étaient de très grands seigneurs. Ils avaient sauvé l’honneur de notre pays en 1940. Gaulliste de la première heure, mon grand-père maternel était l’un d’entre eux. Sa vie passée à guerroyer, en Afrique, en Europe ou en Extrême-Orient, pleine de fracas et de combats épiques dont on parle encore aujourd’hui, est l’illustration d’une certaine idée de l’honneur. Qu’aurait-il pensé de notre époque ? Je ne le sais que trop. C’est vers lui que je me tourne naturellement lorsqu’il m’apparaît que mes contemporains manquent par trop d’idéal. Ce héros d’hier pourrait-il, par son exemple, nous inspirer aujourd’hui ? C’est dans cet espoir, en tout cas, que j’ai eu envie, soudain, de revisiter sa grande vie. » 
J.-R. V.d.P.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!



De l'ardeur - Justine Augier




Ce livre n’est pas un roman, mais un récit. Justine Augier raconte la vie d’une avocate syrienne : Razan Zaitounch. Cette avocate s’est engagée très jeune à constituer la documentation sur les crimes commis par le régime. Elle participe au premier mouvement pour lutter contre le pouvoir et se créer une place un peu en marge de la société en tant que femme au service des droits de l’homme. Elle se marie avec Waël, l’homme qui l’accompagne dans ses combats. Mais consciente des risques pris, elle ne veut pas d’enfant.
https://www.actes-sud.fr/sites/default/files/9782330082031_extrait.pdfLa suite du récit prouve qu’elle avait raison de redouter les agissements du pouvoir en place. Elle est enlevée en décembre 2013 et n’a toujours pas réapparu.

Justine Augier, par son écriture, permet de garder trace du combat de cette avocate qui refusa l’exil pour rester aux côtés de son peuple. C’est un texte complexe, mais nécessaire dans l’époque actuelle. Loin des images chocs d’actualités trop vite dépassées, ce livre nous emporte dans le quotidien de quelques Syriens qui tentent de construire un nouveau pouvoir et manifestent un courage immense par des actes d’écriture, de paroles et de manifestations. La première partie est ardue à lire, mais elle est indispensable à la compréhension de la construction du combat de l’avocate, ainsi qu’à un rappel de la situation géopolitique de la Syrie. Les quatre parties suivantes se lisent plus aisément. 
Par respect pour les victimes du pouvoir syrien et en l’honneur de leur courage, il est important que ce livre soit lu par le plus grand nombre.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR UN EXTRAIT!


Le miracle Spinoza - Frédéric Lenoir




Frédéric Lenoir, en philosophe, trace la lucidité et la profondeur de la pensée de Spinoza, l'un des plus grands philosophes de l'âge des lumières, voire de tous les temps. Il était à la fois précurseur de la sociologie, de la philologie et de la critique historique de la Bible. Hegel disait: "Spinoza est un point crucial dans la philosophie moderne".
http://liseuse-hachette.fr/file/44654?fullscreen=1&editeur=Fayard#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)Baruch Spinoza (1632-1667), banni dès son jeune âge de la communauté juive pour hérésie, fera en sorte, à travers son existence, de fonder une vision basée sur la séparation entre les pouvoirs religieux et politique. Il prônait la construction d’une religion naturelle et philosophique à partir d’une exégèse de la Bible, en critiquant les religions de servitude, superstition et impuissance. Il a fini par rejoindre sa vision du "Dieu" à celles des brahmanes de l'Inde et des Tao de la Chine, sans avoir connaissance de celles-ci. C'est l'existence qui est "Dieu"(le panthéisme). 

L'influence de Spinoza sur les œuvres de pas mal d'imminents savants de la pensée humaine est importante. Freud avoue volontiers sa dépendance à l’égard des enseignements de Spinoza, Goethe lui rend hommage, ou encore Hegel: "Spinoza est le moment crucial de la philosophie moderne". Spinoza, et malgré sa courte vie, laissera de nombreux ouvrages dont certaines posthumes, à citer "Court traité de Dieu, de l'homme et de la béatitude" et "Les principes de la philosophie de Descartes" et "l'Ethique", publié après sa mort de la phtisie à La Haye. 
Une postface, sous forme de correspondance, en guise d'échange entre l'auteur et le grand philosophe Robert Misrahi, enrichit encore plus le contenu. Elle clôt merveilleusement cet ouvrage intéressant.   
Spinoza est sans aucun doute un Miracle!!


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!


De Spinoza, vous trouverez à la bib:

Traité de la réforme de l'entendement

____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Coeur de cristal
Encyclopédie des religions
La Parole perdue
Mal de terre


mardi 2 janvier 2018

Rendez-vous avec l'Auvergne: le 18 janvier



L'AUVERGNE INATTENDUE

Film de Pierre SEMET et Claude PORET 
le 18 janvier à 20h30 
au Centre culturel


"Auvergne des traditions, Auvergne inattendue. Un voyage passionnant à la rencontre d'artisans étonnants, au fil des paysages contrastés d'une Auvergne aux mille visages. Le volcanisme source de richesse… émaux sur lave, architecture, coutellerie, fromages et salaison, étonnement devant le temple bouddhiste du Bost ou la montée aux Alpages… A travers ses hommes, ses femmes et leur culture, une approche vivante du territoire auvergnat."

Animation proposée par "Les amis de la bibliothèque".
Entrée libre.



DVD... DVD... DVD...





On the milky road , le film d'Emir Kusturica présenté au dernier Festival de Cannes est à la bib!

Magnifique!









Abigaël - Magda Szabo



Budapest 1943.
Le général Vitay décide d'envoyer Gina, sa fille chérie, en pension à l'institution calviniste Matula dans une ville perdue de Hongrie pour des raisons qu'il ne peut lui expliquer. De nature insoumise, Gina s'adapte mal, se heurte à des camarades qu'elle juge puériles et tente même de s'évader. Son père lui révèle alors qu'elle doit rester à Matula pour sa sécurité. Il fait partie des opposants à une guerre meurtrière et inutile, il risque sa vie et sa fille pourrait être prtise en otage.
Gina, forte de ce secret, change d'attitude et acquiert plus de maturité même si la révolte n'est pas totalement éteinte en elle.

Il est intéressant de découvrir la vie d'un établissement scolaire religieux, véritable prison, au milieu du XXe siècle: rigueur, punitions sévères, rituels immuables et curieuse tradition qui conduit les élèves à confier leurs secrets à Abigaël, la statue qui accomplit des miracles. Mais la description de la vie quotidienne, des relations entre pensionnaires, enseignants dans une hiérarchie figée est parfois répétitive et monotone.
La fin du roman est plus captivante, quand l'histoire personnelle de Gina va rejoindre l'Histoire de la Hongrie.


____________

Du même auteur, nous vous proposons également:

L'Instant : La Créüside
La Ballade d'Iza
La Porte (Prix Fémina étranger)
Le Faon
Le Vieux Puits
Rue Katalin


A malin, malin et demi - Richard Russo




Les lecteurs qui connaissent déjà Richard Russo ne seront pas déçus. Ce livre s’inscrit dans la lignée succulente d’Un homme presque parfait, d’un rôle qui me convient ou du Déclin de l’empire Whiting. Pour les autres, c’est à découvrir.

Le personnage, Douglas Raymer, est policier municipal à North Bath. A travers son regard, le lecteur engloutit 600 pages qui rapportent les micro-aventures plus ou moins cocasses des habitants de cette petite ville. Les adultères n’ont rien de sordides, elles montrent simplement des facettes plus ou moins reluisantes de l’être humain. Les meurtres ou tentatives illustrent les coups du sort. Les rencontres sont touchantes par leur modestie.

https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F277435.js&oid=32&c=&m=&l=&r=&f=pdfLe temps narratif n’est que de deux jours, mais le lecteur, lorsqu’il referme la dernière page, a l’impression d’avoir toujours habité North Bath et de connaitre personnellement chacun de ses habitants. L’écriture se rapproche de la forme humoristique que pratique David Lodge : tout en finesse et en pudeur pour mieux s'attacher aux personnages. Toutes ces petites existences entremêlées construisent un roman délicieux. 
C’est un roman qui peut s’offrir pour un cadeau de Noël tardif.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!

______________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Le Déclin de l'empire Whiting (Prix Pulitzer)
Le Pont des soupirs
La Nef des fous


La dépossession - Rachid Boudjedra




Le narrateur nous conduit en Algérie après la seconde guerre mondiale. Le prétexte à un récit porté par une écriture très poétique est l’évocation de la corruption d’un bureaucrate. Celui-ci s’est octroyé l’atelier et l’œuvre d’Albert Marquet (grand ami de Matisse qui s’est installé en Algérie en 1927).
Cette possession usurpée de ces toiles fâche le personnage principal et narrateur. Atteint d’une grande obésité à l’adolescence, il se raccroche à deux toiles suspendues dans le bureau de son oncle, expert comptable, et pour lequel il effectue quelques travaux administratifs. Le lecteur pénètre à l’intérieur d’un tableau de Al Wacity et d’un autre peint par Albert Marquet. Ce parcours poétique accompagne le récit initiatique du narrateur et nous donne à voir la période complexe de la fin de la colonisation algérienne. Le passage à la vie adulte du narrateur conduit le lecteur jusqu’à la guerre d’Algérie. Sa vie d’homme, nous montre la fin du XXe siècle en Algérie. 

http://liseuse-hachette.fr/file/43847?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)La grande force de ce texte est de donner à voir une réalité de la colonisation puis de la décolonisation, à travers des images de la vie quotidienne, ainsi qu’à travers des portraits d’hommes et de femmes algériens. Ce texte est puissant par sa lenteur qui permet au lecteur de s’attarder aux côtés du personnage principal, lui laissant ainsi le temps de réfléchir aux implicites des phrases, autant qu’à leur immense poésie.
Ce texte, pas forcément de lecture facile au premier abord, mérite vraiment l’effort du lecteur. Il se laisse alors engloutir et savourer dans une merveilleuse promenade de l’autre côté de la Méditerranée, dans une époque, qui bien que longtemps tue dans les manuels scolaires, ne s’est pas effacée des mémoires.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!