Fermeture exceptionnelle de la Bibliothèque Municipale les LUNDIS 24 et 31 DECEMBRE.

mardi 24 avril 2018

La femme qui ne vieillissait pas - Grégoire Delacourt



L’histoire : Martine raconte brièvement sa vie année après année en insistant sur un fait marquant et éprouvant : à 13 ans, elle perd sa mère âgée de 35 ans. A 21 ans, elle décide de changer son prénom et choisit de se nommer « Betty » car la signification de ce prénom lui plaît bien (p 51 « les Betty sont des femmes tendres, sentimentales, émouvantes et attachantes… »). A 35 ans, elle se rend compte qu’elle n’a pas changé depuis l’âge de 30 ans. Elle ne vieillit plus ! Que devient sa vie ? Comment réagit sa famille ? son entourage ? 
https://liseuse-hachette.fr/file/47398?fullscreen=1#epubcfi(/6/2[html-cover-page]!/4/1:0)L’auteur, Grégoire Delacourt, écrit une fable dont la morale pourrait être : il faut accepter le temps qui passe en ayant de l’estime pour soi ! Il démonte donc le rêve de toute femme qui serait de ne plus vieillir ou plutôt le postulat fait aux femmes par la société qui les oblige à « paraître » jeune. L’auteur, qui a été publicitaire, en profite pour dénigrer les produits de beauté pour rester jeune et les opérations chirurgicales à travers un personnage, Odette, la meilleure amie de Betty qui elle, bien sûr, a peur de vieillir et de perdre « son fiancé » ! Il analyse donc ce thème de la jeunesse éternelle en étudiant de façon réaliste les inconvénients de ne pas vieillir. Il décrit aussi de belles scènes d’amour familial. 
Malgré quelques clichés et l’absence de surprises, ce livre chronologique est agréable et facile à lire.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!

_________________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Danser au bord de l'abîme
La Liste de mes envies
La Première chose qu'on regarde
Les Quatre saisons de l'été


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire