La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 10 janvier 2017

Le pouvoir au féminin - Elisabeth Badinter




Comme l’indique clairement le sous-titre, cet essai traite de Marie-Thérèse d’Autriche (1717-1780).

Les lecteurs qui ont suivi Mme Badinter dans ses réflexions et ses interviews y retrouveront sa verve habituelle et la précision des raisonnements.
Indéniablement, elle sait écrire pour rendre la culture accessible à tous. Cet essai est passionnant pour toutes les informations historiques sur les enjeux politiques et les stratégies militaires sur le continent européen au XVIIIe siècle. Le siècle dit des Lumières est revisité par la plume d’Élisabeth Badinter, laquelle fait entrer le lecteur dans les cours des Grands de l’époque.

En revanche, le combat féministe est plus secondaire. Là où l’entrée dans l’essai annonce que la démonstration qui va suivre va transformer Marie-Thérèse d’Autiche en l’incarnation d’une figure féminine précurseur du féminisme du XXe siècle, le lecteur se retrouve très vite plongé dans un ouvrage historique. On est loin des écrits engagés de L’Amour en plus ou de X/Y: de l’identité masculine
C’est un autre parcours qui est proposé, passionnant parce qu’il éclaire autrement le concept Europe, mais frustrant du point de vue du féminisme. Certes, Marie-Thérèse d’Autriche gouverna, mais cet essai montre davantage la construction d’une figure autoritaire que d’une régente.

_____________

D'Elisabeth Badinter, nous vous proposons également:

Condorcet (1743-1794) : Un Intellectuel en politique
Le Conflit : La Femme et la mère
Les Passions intellectuelles : Désirs de gloire (1735-1751)
Les Passions intellectuelles : Exigence de dignité (1751-1762)
Les Passions intellectuelles : Volonté de pouvoir (1762-1778)
XY : De l'identité masculine


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire