La bibliothèque sera exceptionnellement fermée le LUNDI 14 AOÛT!

mardi 10 février 2015

Danser les ombres - Laurent Gaudé






L’histoire : Janvier 2010 à Haïti, Port-au-Prince. Lucine revient dans sa ville après avoir passé plusieurs années à s'occuper de sa jeune sœur Nine et des enfants de celle-ci. Nine vient de mourir et Lucine doit annoncer la nouvelle au père d'un des enfants, afin qu'il participe à la vie de son fils. Elle rencontre Saul qui n'a jamais terminé ses études de médecine parce qu'il n'a pas réussi à surmonter l'échec du soulèvement populaire de 2004 et surtout l'assassinat de sa demi-sœur. D’autres personnages sont aussi décrits : Firmin, chauffeur de taxi et ancien tonton macoute… ; Lily, une jeune américaine, atteinte d'une maladie grave, a souhaité venir vivre ses derniers jours à Port-au-Prince ; et les jeunes élèves infirmières; le vieux Tess qui tenait autrefois une maison close et d'autres encore. Tous ces personnages se croisent, se haïssent, certains vont s'aimer, commencer à se reconstruire.

Jusqu'au moment où, à la moitié du roman, tout bascule à cause du tremblement de terre. Les destins des personnages sont alors irrémédiablement bouleversés. 


L'auteur décrit avec merveille Haïti, pays dans lequel les anciennes luttes contre le pouvoir sont toujours omniprésentes, tout comme la culture vaudou avec la peur des esprits et le respect des traditions. Il décrit tout aussi bien le terrible tremblement de terre, les minutes puis les jours qui ont suivi. La fin, bien que déconcertante de premier abord, est fidèle au reste du livre, poétique, touchante. 

Roman réussi, plein de sensibilité avec une belle écriture et une jolie musicalité des mots.
Un bel hommage à Haïti.






______________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Dans la nuit du Mozambique : Et autres récits
Eldorado
La Mort du roi Tsongor (Goncourt des lycéens)
La Porte des Enfers
Le Soleil des Scorta (Prix Goncourt)
Les Oliviers du Négus : Nouvelles  
Ouragan
Pour seul cortège


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire