mardi 17 mai 2022

Revues: "Servez-vous"

 
Dans notre jargon de bibliothécaire, le "désherbage" désigne le fait de retirer des ouvrages anciens des rayons pour laisser de la place à de plus récents. Chaque année nous désherbons nos revues et nous vous proposons d'en profiter...
 
 
N'hésitez pas, lors de votre prochain passage à la Médiathèque, à prendre les numéros qui pourraient vous intéresser et qui se trouvent sur le chariot "SERVEZ-VOUS".
:-)

Le gosse - Véronique Olmi


              !!!   COUP DE COEUR   !!!    
 
 
Le petit Joseph a 7 ans lorsqu’il devient orphelin : « pupille de l’état » selon le terme exact. 
Nous sommes en 1926 : la longue descente aux enfers commence, comme pour tous les orphelins et les divers « victimes » de la Grande Guerre. Il est envoyé en famille d’accueil, puis en prison pour enfants, puis en colonie pénitentiaire. 
La musique, mais aussi le hasard et la force d’aimer que sa mère lui a laissé en héritage, vont l’aider à subir les brimades et les violences dans ce système d’une brutalité incroyable. Le livre s’achève aux 18 ans de notre héros, et même si l’on sait qu’il sera marqué à vie, on devine une guérison porteuse d’espoirs.
 
Ce sujet est bien réel et ces « bagnes » pour enfants ont existé. La narration est juste, pertinente.
Véronique Olmi a cette qualité incroyable de nous faire vivre les sentiments et les émotions de cet enfant. Elle s’exprime avec une finesse rare, au plus près de Joseph, sans le lâcher, jamais. 
On ne sort pas indemne de cette lecture, on en sort grandi. 
Un véritable coup de cœur! 
 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE UN EXTRAIT!
 
_________________
 
 

mardi 10 mai 2022

"Elles" est de retour!

 
 
 
Voici enfin disponible le Tome 2 de ELLES, la BD que vous étiez nombreux à attendre!
 
Dans ce nouvel opus, des images toujours aussi soignées.
 
 

 
Cliquez sur la couverture pour DECOUVRIR QUELQUES PLANCHES!
 

Romans pour les plus jeunes...

 
 Nos plus jeunes lecteurs ne sont pas oubliés!


De nouveaux romans ont aussi été mis en rayon pour eux!


Avec des enquêtes insolites menées par des personnages qui le sont parfois tout autant...

DANS LE BAC DES NOUVEAUTES!

 

Romans dès 9 ans...

 
 
Deux univers très différents dans nos nouveautés du côté des "Romans Juniors"!
Ambiance western, pour l'un. La fantaisie du monde des petites bêtes, pour l'autre.
 
A découvrir dès 9 ans!



Je revenais des autres / Les douleurs fantômes - Mélissa Da Costa

 

Présentation de l'éditeur:
 
"Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de deux enfants. Ambre a vingt ans, n’est rien et n’a personne. Sauf lui.
Quand submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe l’envoie loin, dans un village de montagne, pour qu’elle se reconstruise, qu’elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi.
Je revenais des autres est l’histoire d’un nouveau départ. Le feuilleton d’un hôtel où vit une bande de saisonniers tous un peu abîmés par la vie. Le récit de leurs amitiés, doutes, colères, rancœurs, amours aussi.
Le roman des autres, ceux qu’on laisse entrer dans sa vie, ceux qui nous détruisent mais surtout ceux qui nous guérissent."
 

Notre avis
COUP DE COEUR!  

 
Deux volumes riches d'émotions, de convivialité, d'amitié et d'amour, de résilience et de reconstruction.
Livres parfaits pour les vacances: COUP de COEUR, catégorie "Livres pour l'été"!
 
 

mardi 3 mai 2022

"Goûtons une histoire": photos souvenirs

Petit retour sur notre animation, "Goûtons une histoire", 
que nous proposions la semaine dernière 
à l'intention des enfants.

Merci à ceux qui sont venus écouter une histoire,
 si sagement! :-)


 
Groupe des 4-6 ans.
Photos: DR
 

Le paquebot - Pierre Assouline


 
 
Marseille, 26 février 1932, le commandant VICQ, à la tête du paquebot Georges Philippar flambant neuf, largue les amarres. Le narrateur Jacques-Marie Bauer, spécialiste en ouvrages anciens, est à bord, il se rend en extrême Orient pour affaires. Véritable ville flottante le bateau transporte de multiples passagers connus ou inconnus, chacun s'attache à préserver son rang et ses habitudes... Le pont luxueux des premières et deuxièmes classes est le théâtre d'une société avec ses faux semblants, son faste, ses murmures et ses battements de cœur. 
Deux sujets obsèdent les passagers: le problème de sécurité, en effet le bateau montre des faiblesses au niveau de son installation électrique; ainsi que la situation internationale, puisque les dernières élections en Allemagne font état d'une nouvelle inquiétante avec la montée du nazisme. Chaque nouvelle se répand avec célérité, amplifiée, déformée reprise par les hommes qui se retrouvent au fumoir, c'est une véritable guerre des idéologies qui enflamme les discussions se prolongeant parfois à l'heure des repas. 
Les coeurs aussi s'enflamment, de jolies idylles provoquent des étincelles, des rencontres sensuelles les nuits en bord de piscine. 
 
Vaste huis-clos où Pierre Assouline, d'une plume juste et pertinente, nous plonge dans ce microcosme qu'il décrit dans les détails et sans concession. Passagers et équipage sont dans un jeu subtil, parfois puéril.
 
 
CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!
 
______________

Du même auteur, nous vous proposons également:

Albert Londres : Vie et mort d'un grand reporter 1884 - 1932
Double vie
Etat limite Gaston Gallimard : Un demi-siècle d'édition française
Golem
L'Homme de l'art : D.-H. Kahnweiler (1884 - 1979)
La Cliente  
Le Dernier des Camondo  
Le Portrait
Les Invités Lutetia  
Retour à Séfarad
Sigmaringen  
Simenon  
Une Eminence grise : Jean Jardin (1904 - 1976)
Une Question d'orgueil  
Vies de Job
 

555 - Hélène Gestern


 
 
« 555 » : le titre du livre correspond au nombre de sonates pour clavecin conçues par le compositeur de renom, Domenico Scarlatti (1685-1757). 
 
L’histoire : L’ébéniste, Grégoire Coblence découvre une partition manuscrite dans la doublure de l’étui à violoncelle qu’il est en train de restaurer. Son voisin d’atelier, ami et associé, Giancarlo Albizon, luthier de profession, accepte de la faire jouer à une artiste, Manig Terzian… puis interviennent un musicologue réputé et enfin un collectionneur de partitions originales. Est-elle la 556ème  sonate? 
 
C’est un roman à suspense : à qui appartient cette sonate ? d’où vient-elle ? A un moment du récit, la partition disparaît ! L’enquête se poursuit... 
C’est un roman choral : cinq personnages liés au monde musical vont expliquer leur métier, puis exprimer leurs interrogations et sentiments durant cette recherche. On apprend à bien les connaître. De plus, un sixième personnage inconnu intervient à chaque étape (écriture en italique) : il semble avoir monté une machination ! le suspense s’intensifie ! Qui est-il ? Quelles sont les raisons qui le motivent ? 
 
Bon roman captivant qui permet de découvrir, grâce à une énigme, un virtuose et les professionnels du marché de la musique classique. L’auteur sait nous faire partager son amour de la musique
Pavé de 449 pages qui se lit très vite !
 
 
Prix RTL - LIRE 2022

La déraison - Agnès Martin-Lugand



 
La déraison est un roman d’amour qui traite de la mort, de la transmission de secret de famille, du deuil ainsi que des relations intra-familiales. 
C'est un roman choral autour de deux personnages: Madeleine, qui vit les derniers jours de sa vie à 45 ans car atteinte d’un cancer incurable, elle a une fille Lisa et un mari Vasco; et Joshua, son premier amour, alcoolique, qui a abandonné sa carrière de musicien. Il a un fils, Nathan, qui essaie d’aider son père comme il le peut. 
Madeleine, encouragée par Vasco et leur fille Lisa, décide de passer ses derniers jours de vie dans la petite maison de sa jeunesse située sur une plage de Bretagne. Ce sera pour elle l’occasion de raconter à sa fille son premier amour. 
On assiste donc à ce qui se passe « côté est » de la plage d’une part et « côté ouest » d’autre part.
 
L’auteur aborde la fin de vie avec finesse, en mettant l’accent sur le mot vie. Les émotions de chaque personnage sont nombreuses, à l’état brut, décrites sans jamais porter de jugement. Ainsi nous dévorons ce roman à grande vitesse sans jamais sombrer, puisque Madeleine ne sombre pas. 
Bien que n’ayant pas pu lâcher ce roman avant la dernière page, je n’en fais pas un coup de cœur pour autant à cause, je pense, de cette avalanche de sentiments et d’émotions qui se télescopent entre les personnages. Cela me fait u peu l’effet d’un catalogue à consulter avant d’aller chez un thérapeute.
 
 
______________ 

Du même auteur, nous vous proposons également:

A la lumière du petit matin
Désolée, je suis attendue
Entre mes mains le bonheur se faufile
J'ai toujours cette musique dans la tête
La Vie est facile, ne t'inquiète pas
Les Gens heureux lisent et boivent du café
La datcha
 

Ainsi parlent les morts - Val McDermid


 
 
A l'occasion de travaux de terrassement à proximité d'un couvent, sont exhumés les restes de jeunes filles. Quarante corps portant des traces suspectes sont ainsi recueillis et autopsiés. Bien que l'établissement concerné soit désaffecté, la police locale se tourne immédiatement vers les religieuses qui y ont travaillé et partent parallèlement à la recherche d'anciennes pensionnaires. Les témoignages sur l'extrême sévérité des nonnes à l'époque ne laissent pas beaucoup de doute aux enquêteurs sur le sort qui était réservé à certaines jeunes pensionnaires. 
Dans le même temps une autre série de corps est découverte sans lien apparent, puisque cette fois elle concerne de jeunes garçons. Situation troublante pour l'équipe chargée de résoudre cette énigme… 
Le peu d'indice conduit les enquêteurs à se concentrer sur la technique du profilage, comment faire parler les morts... recherche d'indices, réflexion sur le caractère de la situation, à quel type d'assassin ont-ils affaire ? 
 
La lecture est agréable, mais l’histoire est principalement centrée sur les personnages chargés de l'enquête. Les conclusions des enquêtes sont quasi inexistantes ainsi que les mobiles, on doit se contenter de suppositions. Que s’est-il réellement passé dans le couvent pour engendrer tant de morts ? Quelles sont les motivations du tueur en série concernant les jeunes garçons?...
 
 
CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR DECOUVRIR QUELQUES PAGES!
 
______________
 
Du même auteur:
 
Lignes de fuite
Sans laisser de traces
Châtiments
Comme son ombre
Fièvre

mardi 26 avril 2022

Cardiff, près de la mer - Joyce Carol Oates


              !!!   COUP DE COEUR   !!!    
 
 
 
Ce sont 4 récits de femmes confrontées à des menaces bien réelles. 
 
Cardiff, près de la mer : Clare reçoit un appel téléphonique lui annonçant qu’elle a hérité d’une maison de sa famille biologique jusque-là inconnue. Sa famille l’accueille chaleureusement. Pourtant, Clare doit affronter de nombreuses ambiguïtés et un malaise s’instaure dans chaque scène ! On s’interroge, on doute avec elle d’autant plus que JC Oates nous transmet, par le biais de l’écriture italique, les pensées les plus secrètes de son personnage. Quand le chapitre se termine, on espère lire la suite ! la fin reste mystérieuse et nous incite vraiment à imaginer et à réfléchir… 
 
Le second récit s’intitule MIAO DAO qui est le nom du chat qu’une jeune fille, Mia, adopte et qui devient, plus tard, une sorte d’ange gardien fantôme. Mia est harcelée à l’école et à la maison et se console auprès d’une bande de chats sauvages dont elle s’occupe. L’auteur sait nous faire peur et décrit très bien le contexte et la psychologie de la narratrice.
 
PHantomwise : 1972 : une jeune fille brillante, Alyce, devient la proie de ses mentors influents. Enceinte, elle n’est pas en mesure d’obtenir légalement un avortement. JC Oates toujours au cœur de l’actualité des femmes, rappelle les conséquences de l’abolition de la loi sur l’avortement. Dans cette histoire, elle fait aussi référence à « Alice au pays des merveilles ». C’est tout de même le récit le plus sombre de ce livre ! 
 
L’enfant survivant : une jeune femme, Elizabeth, épouse un homme dont la première femme s’est suicidée avec l’un de ses enfants. Comment s’entendre avec cet enfant  survivant? En fait, quelle est l’histoire réelle?… La défunte épouse était poète (quelques extraits de ses poèmes sont énoncés). 
 
Dans ces quatre nouvelles, l’écriture est vivante et met le lecteur sous tension. Chaque narrateur vit des situations dramatiques avec une forte pression psychologique. L’auteur, JC Oates, laisse son personnage libre de tout raconter, émotions, peurs et doutes de sorte que le lecteur s’identifie à lui et est emporté par le récit, même s’il ne sait plus parfois ce qui est vraiment réel et ce qui n’est qu’une partie de l’imagination du narrateur. Les secrets familiaux sont bien dévoilés. Le suspense est constant !! Coup de coeur.
 
 
_______________

Parmi les derniers livres de Joyce Carol Oates, nous vous proposons à la bib:

L'Homme sans ombre
Le Mystérieux Mr Kidder
Maudits
Mudwoman
Amours mortelles
Paysage perdu
Valet de pique
Le maître des poupées et autres histoires terrifiantes 
 

L'affaire Alaska Sanders - Joël Dicker


 
 
Avril 1999, Mount Pleasant bourgade paisible du nord-ouest américain, le corps sans vie de la jeune Alaska Sanders est découvert sur une plage en bordure d'un lac. L'enquête dirigée par le policier Pery Gahalowood conclut rapidement à la culpabilité de Walter, le petit ami de la jeune fille. Dix ans plus tard, une lettre anonyme relance l'enquête et révèle que le véritable meurtrier serait encore en liberté. L'enquête se voit rouverte, le sergent Perry aidé par son ami l'écrivain Marcus Goldman, culpabilisé par la remise en cause de sa précédente enquête, va nous conduire à la vérité. De multiples personnages secondaires entrent dans la danse et le duo d'enquêteurs, petit à petit, réussira à leur faire révéler leurs secrets.
 
Nombreux retournements de situations, chaque personnage a son monde secret, tout le monde se connaît et chacun a de bonnes raisons de garder le silence. Pas aussi paisible qu'elle en a l'air cette petite bourgade du nord ouest américain! 
Une enquête au rythme effréné, des rebondissements imprévus, des situations invraisemblables, sur une construction alternant présent et passé. Le suspense est une fois de plus remarquablement entretenu, ce n'est pas sans nous rappeler L'affaire Harry Quebert.
 
__________________
 
Du même auteur, nous vous proposons également:

L'énigme de la chambre 622
Les derniers jours de nos pères 
 

Celle qui fut moi - Frédérique Deghelt

 
 
 
Sophia L., actrice célèbre et adulée, est perturbée par une révélation de sa mère atteinte de la malade d'Alzheimer et, qui, dans le brouillard de sa mémoire, lui rappelle que, petite fille, elle évoquait sa vraie mère aimante et son enfance dans un décor créole, exotique et ensoleillé.
Sophia L. va entreprendre une quête identitaire en voyageant d'abord au Brésil puis à la Martinique pour retrouver des traces d'une vie antérieure et découvrir quelle jeune fille elle fut auparavant. Elle sera aidée par un personnage très attachant, Seiji, artiste japonais spécialiste du kintsugi et lui-même à la recherche de sa mère martiniquaise dont son père avait prétendu le décès pour couper le lien entre mère et fils.
 
Les analyses psychologiques sont subtiles, l'écriture poétique et sensuelle. L'auteur établit une relation délicate entre l'art du kintsugi et celui de réparer les blessures de l'âme.
Mais il y a trop de hasards et de coïncidences peu crédibles (par exemple, rencontrer dans l'avion celui qui, comme l'héroïne est à la recherche de son passé). Et surtout, il faudrait croire en l'existence d'une vie antérieure et de la réincarnation.
 
 
Celle qui fut moi 
CLIQUEZ SUR LA PETITE IMAGE POUR LIRE QUELQUES PAGES!


___________________

Du même auteur, nous vous proposons également:

L'Oeil du prince
La Grand-mère de Jade
La Nonne et le brigand
La Vie d'une autre
Les Brumes de l'apparence
Libertango

 

Vers Calais, en Temps ordinaire - James Meek



 
Partant du Cotswold en 1348, Dame Bernardine, une jeune châtelaine, s'enfuit du domaine paternel pour échapper à un mariage imposé et retrouver Laurence Haket dont elle est éprise. 
Will Quate, serf laboureur voulant acheter sa liberté, va rejoindre une compagnie d'archers au passé de violeurs et de pilleurs. 
Thomas, un procureur ecclésiastique, les accompagne pour gagner Avignon et leur servir de confesseur.
Tous cheminent sur la même route afin d'embarquer pour Calais alors que la peste commence à ravager et endeuiller le pays. Durant leur périple, amours, hostilités et dangers les mettent aux prises avec leur nature profonde.
 
Plus que par l'intrigue elle-même, ce roman est intéressant par l'image qu'il restitue d'un Moyen-Âge complexe où, tandis que les uns, nourris du Roman de la Rose, rêvent d'amour courtois dans un langage allusif et allégorique, d'autres se comportent avec brutalité, violence et bestialité dans des scènes allant jusqu'à l'obscénité.
Le roman aborde les éternels problèmes de l'existence humaine: désir, culpabilité, asservissement (social ou amoureux) et réactions face à une mort imminente et omniprésente.
Une mention particulière au traducteur qui a dû et su trouver un langage adapté à l'époque médiévale, variant selon les classes sociales. Une performance!


mardi 19 avril 2022

"Goûtons une histoire!", c'est la semaine prochaine!


 
"GOÛTONS UNE HISTOIRE!"
 
 
C'est à partir de lundi prochain!
Animation à l'intention des enfants. Jours différents en fonction de l'âge.
 
 
 

Shadow Life - Ann Xu et Hiromi Goto


              !!!   COUP DE COEUR   !!!    
 
 
 
Avec Shadow Life, Ann Xu et Hiromi Goto proposent un ouvrage très original qui reprend les codes de la BD, du comics, du manga et du roman graphique.
 
Pourquoi lire cet ouvrage?
En héroïne, une femme de couleur, âgée, dotée d'un caractère particulièrement bien trempé et, cerise sur le gâteau, qui n'est pas hétérosexuelle. Tout en noir et blanc, avec un dessin épuré, nous découvrons le destin d'une vieille femme, téméraire, indépendante, bi et issue d'une minorité. Et cela fait du bien de découvrir une héroïne forte, qui ne répond pas aux standards! Elle sent son heure arriver, mais sait que ce n'est pas le moment, et elle va se battre contre la mort pour faire triompher la vie. A travers ce récit, doux, drôle, émouvant, une multitude de thématiques sont abordées. Les liens familiaux et intergénérationnels, l'envie de liberté, la place des personnes âgées en société, le rapport à la mort et à la maladie, le choix de sa sexualité. Un ouvrage plein d'espoirs, et très touchant.
 
Ce roman graphique nous embarque dans une réflexion belle et touchante sur la vieillesse chez les femmes, avec un personnage, bien que dessiné en noir et blanc, particulièrement haut en couleur.
Cet ouvrage peut être aussi bien lu par des adultes que par des ados. Chacun y retrouvant des codes compatibles avec leur sensibilité de lecteur.
 
C'est une histoire de vie. Une histoire de liberté. Une histoire contre le temps qui passe. Une histoire contre la mort. Une histoire lumineuse et positive. Voilà aussi la force de Shadow Life: être un récit dans l'air du temps, moderne dans ses thématiques. Que faire de nos aînés dans une société où tout va très vite? Quelle place pour les personnes âgées queer? Comment accompagner les malades dans leur fin de vie? Quelle place laisser à l'autonomie et à l'indépendance?
Autant de questions sensibles et cruellement d'actualité qui ne pourront laisser les lecteurs indifférents.
 
Un gros coup de coeur!


Le mur des silences - Arnaldur Indridason


 
 
Konrad, policier à la retraite, exhume l'enquête portant sur l'assassinat de son père, affaire non résolue qui remonte à plusieurs dizaines d'années. Ses recherches le replongent dans son passé, période où son père, de mémoire d'enfant, avait un comportement despotique au sein de la famille, où la mère avait le plus grand mal à préserver sa fille des travers de Seppi le père. 
En parallèle de sa quête personnelle concernant l'assassinat de son père, Konrad va s'intéresser de loin à la découverte d'un cadavre emmuré dans une cave, enquête en lien avec une de ses amies... 
Le récit ne fournit pas de réponse sur l'assassinat du père pour lequel Konrad et sa mère étaient à l'époque soupçonnés du meurtre, ce qui laisse supposer que l'auteur écrira une suite... 
 
Deux récits distincts qui ont cependant une résonance à travers les violences faites aux femmes, aux enfants dans des milieux familiaux aux apparences trompeuses et révélant la triste condition humaine de certaines situations. 
L'intérêt de ce récit réside dans le descriptif de l'Islande d'hier et d'aujourd'hui avec cependant une certaine lenteur dans le style.
 
 
___________________
 
Plus d'une douzaine d'ouvrages d'A. Indridason vous attend à la bib, parmi lesquels:



Scarlett - François-Guillaume Lorrain


 
 
Ce livre raconte avec forces détails le tournage du film « Autant en emporte le vent » (disponible à la Médiathèque) adapté du Best Seller (de Margaret Mitchell, également disponible à la Médiathèque) de l’Amérique des années 1930. Ce film remporta 10 Oscars, fit découvrir Vivien Leigh (sous un autre jour) au grand public et Hattie McDaniel fut la première femme noire récompensée pour son second rôle dans ce long métrage de 4 heures. 
 
Même sans connaître en détails l’histoire de ce roman-fleuve, on prendra plaisir à découvrir les « coulisses » de cette grande aventure qui marqua l’âge d’or d’Hollywood. 
Seul bémol, il vaut mieux ne pas s’attendre à une œuvre littéraire, mais plutôt à une enquête journalistique très bien documentée.
 
 
CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!
 

Connemara - Nicolas Mathieu

 
 
 
Le titre « Connemara » correspond bien à la chanson populaire de Sardou et indique la fin de la fête.
 
L’histoire : les deux principaux personnages ont vécu leur adolescence à Cornécourt, dans l’est de la France. : Hélène très studieuse a réussi à sortir de son milieu social et, mariée, semble mener une belle vie à Nancy ; le beau Christophe, après avoir connu quelques succès dans l’équipe locale de hockey, est devenu commercial dans la ville de son enfance ; il est divorcé. Ils se retrouvent vingt ans après, en pleine crise de la quarantaine… ??? 
 
Nicolas Mathieu nous livre une véritable fresque sociale des années 90 à 2017 : il raconte très simplement et avec beaucoup de dialogues et de détails la vie d’une galerie de personnages, amis, collègues, parents, voisins d’Hélène et Christophe, chacun très fortement marqué par sa place dans la société. L’insatisfaction et la nostalgie dominent. 
Le roman est bien structuré en alternant le moment de l’âge adulte et les retours en arrière sur l’adolescence sans difficulté. Pour décrire le monde professionnel d’Hélène, l’auteur s’est approprié un langage managérial de spécialiste pour en dénoncer les pratiques et les valeurs. De même, pour les matchs de hockey avec des descriptions de règles du jeu et des matchs. Le roman comporte alors des longueurs et devient ennuyeux. De nombreux thèmes sont abordés et l’auteur a un avis sur tout... 
 
Ce n’est pas de la grande littérature, comme on pourrait s’attendre d’un lauréat du Goncourt. Nicolas Mathieu a toutefois le mérite de décrire, autour du duo, des classes sociales différentes.
 
 
CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!
 
_______________ 

Du même auteur:

Leurs enfants après eux (Prix Goncourt)
 

mardi 12 avril 2022

Pendant les vacances: "Goûtons une histoire!"

Durant la seconde semaine 
des vacances scolaires de printemps, 
la Médiathèque vous propose 
du lundi 25 au jeudi 28 avril, 
une animation pour les plus jeunes:
 
GOÛTONS UNE HISTOIRE!

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et lire les détails!

Une petite pause-lecture d'une vingtaine de minutes à l'heure du goûter.
 
Lundi, mercredi: pour les 4-6 ans.
Mardi, jeudi: pour les 7-9 ans.

Revenir à Berlin. Sur les traces de mon père - Jonathan Lichtenstein

 
 
 
L'auteur raconte l'histoire de son père Hans, né en Allemagne dans une famille juive. A 12 ans, en 1940, Hans arrive seul en Grande-Bretagne. Il a pu partir grâce au Kindertransport, un train qui a permis de sauver des enfants juifs en les escortant jusqu'à Londres. De cette enfance, il a gardé une personnalité particulière que ses enfants ont du mal à cerner.
Hans est un homme "taiseux", un peu excentrique, irrévérencieux et très dur avec ses enfants.
Jonathan sent bien que son père ne livre pas tous ses secrets (son enfance en Allemagne, ses parents qu'il ne reverra pas ou très peu).
Peu de temps avant ses 80 ans, Jonathan propose à son père de revenir à Berlin en faisant le voyage à rebours. Le récit alterne entre des souvenirs de l'enfance de Jonathan et la découverte du voyage, l'arrivée à Berlin; la visite du musée juif, du mémorial, du cimetière où sont enterrés son père et son grand-père, le retour dans le quartier de son enfance. Moments d'intense émotion.
Le lecteur comprend, au fil des pages, le traumatisme qu'a du représenter ce voyage vers Londres, pour cet enfant déraciné et privé des membres de sa famille.
Et malgré les épreuves endurées, et les difficultés d'échanges entre eux, par ricochet, on ressent aussi toute l'admiration du fils pour son père.

Récit très émouvant et profond sur la mémoire et la résilience.


CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR FEUILLETER QUELQUES PAGES!


Le cas Nelson Kerr - John Grisham


 
 
 
"Le jour où Bruce Cable, libraire, fête le retour de Mercer Mann venue présenter son best-seller, le cyclone Leo change de trajectoire et fond sur l’île de Camino. La tornade est dévastatrice. L’une des victimes, Nelson Kerr, ami de Bruce, est auteur de thrillers. Mais ses blessures ne semblent pas avoir été causées par la tempête." 
John Grisham nous propose donc un nouveau roman policier. On retrouve Bruce, son personnage fétiche, sur fond d’édition littéraire, de cyclone, de relations amoureuses, et de maltraitances dans les maisons de retraite. Bruce Cable, accompagné de ses amis Nick et Bob, vont mener l'enquête en déployant toute leur intelligence et en sollicitant leurs carnets d’adresses pour découvrir l’assassin de Nelson Kerr. 
 
Dans ce roman tout parait réel : la dévastation des paysages par un cyclone, la vie après le cataclysme, la vie des cercles littéraires, les relations amoureuses, mais aussi la corruption et la maltraitance dans les maisons de retraite. 
Par un scénario bien ficelé, l’auteur nous fait voyager dans ces différents univers. On navigue au fil des pages sans jamais perdre le cours de l’enquête malgré des digressions descriptives qui donnent de la force à ce roman ancré dans l’actualité
 
 
CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXRAIT!
 
_________________
 
Plus d'une quizaine d'ouvrages de John Grisham vous attendent à la bib...
 

La ritournelle - Aurélie Valognes

 
 
 
Un dîner de Noël dans une famille ordinaire, c’est-à-dire avec des caractères incompatibles, les stéréotypes de la belle-mère insupportable ou du fils qui ne « pipe pas mot ». La mère exemplaire qui reçoit tout ce petit monde fait tout pour éviter les sujets qui fâchent jusqu’au pugilat.
 
Une jaquette sur le livre indique « Jubilatoire, son grand retour à la comédie » : sans mauvais jeu de mot « Il ne faut pas pousser Mémé dans les orties » ! C’est très péremptoire tout de même... Pour ceux qui aiment les vaudevilles au théâtre, ce livre devrait convenir. Pour les autres, ceux qui viennent de lire un auteur passionnant, un auteur primé ou de la poésie, de la vraie, il vaudrait mieux passer votre chemin... sauf si c’est le moment pour vous de vous offrir une petite récréation.
 
___________
 
Du même auteur:
 
Au petit bonheur la chance !
 
 

La patience des traces - Jeanne Benameur

 
 
 
Simon, psychanalyste, décide d’arrêter son activité. Il prend sa retraite et part pour une durée indéterminée, afin de se « retrouver lui-même ». Il quitte la ville où il vit depuis toujours pour les îles Yaeyama au sud du Japon. 
Il devra, une fois installé, loin de tout dans ce lieu magnifique, affronter les démons de son passé. Le cas non résolu d’une ex-patiente sera également évoqué… 
L’écriture se ralentit, si l’on peut dire, grâce à l’environnement dans lequel Simon s’isole en compagnie d’un couple âgé qui l’accueille dans une maison d’hôtes. Ce duo attachant est passionné et collectionneur de tissus anciens, de céramiques qu’il restaure.
 
Ce roman est intimiste. Il fait référence au travail analytique sans être pesant. Si le lecteur se laisse « bercer » par l’écriture de J. Benameur, il sera bousculé par cette introspection. C’est une invitation à la réflexion. Nous sommes loin des palpitants récits d’aventure, mais c’est comme un bon dessert dont on conserve le souvenir d’une douceur inégalée.
 
 
CLIQUEZ SUR LA COUVERTURE POUR LIRE UN EXTRAIT!
 

_______________

Du même auteur, nous vous proposons également:

L'enfant qui
Otages intimes
Profanes
Ceux qui partent
Une heure, une vie
Quitte ta mère
Si même les arbres meurent
 

mardi 5 avril 2022